Cabinet:

02 62 24 00 78

Vincent Malcurat

06 92 40 65 93

Eva Gabriele

06 92 427 439

Please reload

Suivez l'actualité du cabinet et nos conseils pratiques sur notre blog et notre page facebook.

  • s-facebook

Consultation sur rendez-vous uniquement.

Créneaux d'urgence quotidiens

Suivez nous sur Facebook
Articles vedettes

Ostéopathie et bébé

10 Sep 2015

1/2
Please reload

Please reload

Recherches par tags

Aujourd’hui, de plus en plus de parents emmènent leur nouveau-né en consultation chez un ostéopathe. Que ce soit pour un problème en particulier (sommeil, coliques, régurgitations) ou tout simplement pour un bilan après la naissance. Pourquoi cet intérêt grandissant pour l’ostéopathie pédiatrique ?

 

L’ostéopathie est un art thérapeutique basé sur l’anatomie, la biomécanique, la physiologie, et la pathologie. Elle permet de prendre en charge les troubles mécaniques du corps humain.

Les nouveau-nés, au cours de leur développement, sont soumis à différentes contraintes qui peuvent entrainer des tensions ou déséquilibres à l’origine de divers symptômes. 

 

 

Quelles sont les origines de ces  troubles fonctionnels?

 

 

  • Au cours de la grossesse, le futur bébé peut être soumis à des pressions/tensions plus ou moins importantes en fonction de sa position dans le ventre de sa maman, du terme et du bon déroulement de la grossesse. 
    Ces différentes sollicitations peuvent avoir une influence sur son développement.

     

  • De la même manière, au cours de l’accouchement, il subit des pressions mécaniques liées aux contractions de l’utérus et à son passage dans le bassin maternel. 
    Celles-ci sont majorées lors d’un accouchement très long ou très rapide, lors de l’utilisation d’instruments (ventouses, forceps), lors d’un accouchement prématuré ou déclenché, lors d’une césarienne en urgence…

     

  • Après la naissance, le nourrisson grandit très vite, il va donc rapidement se retourner, ramper, marcher à 4 pattes, se tenir debout… Lors de ces différentes phases d’apprentissage, il va se cogner ou tomber ce qui peut également conduire à un déséquilibre. 

     

Quand emmener son bébé chez l’ostéopathe ?

 

 

Il n’y a pas d’âge minimum pour venir en consultation pour son bébé. Certains ostéopathes, intégrés dans des services de maternité, interviennent dans les jours qui suivent la naissance.

 

En effet lors de ses premiers mois de vie, de nombreux maux peuvent le gêner. En faisant un bilan ostéopathique rapidement après sa naissance cela pourra lui éviter ou soulager :

 

 

  • les torticolis congénitaux,
     

  • une plagiocéphalie (aplatissement du crâne) ou  des déformations du crâne,
     

  • les coliques,
     

  • les constipations ou diarrhées,
     

  • les régurgitations ou des reflux gastro-oesophagien (RGO),
     

  • les troubles du sommeil,
     

  • un canal lacrymal bouché (entrainant un œil qui coule),
     

  • des troubles ORL à répétition (otites, rhinites, etc.)
     

  • des troubles du comportement (hyper ou hypo activité)

 

Les bébés sont très réceptifs à l’ostéopathie, le plus souvent une ou deux consultations suffisent.

Il est conseillé ensuite d’effectuer un bilan préventif chez un ostéopathe spécialisé en pédiatrie au moment de l’acquisition de la station debout, puis 1 à 2 fois par an. Ces bilans permettront de vérifier que leur croissance se déroule de manière optimale et de corriger rapidement les restrictions de mobilité qui pourraient la perturber.

 


Comment se déroule la séance pour les bébés ?

 

 

Comme pour toute consultation, elle commence par un recueil d’informations : le déroulement de la grossesse, de l’accouchement, les différents troubles que les parents ont déjà pu remarquer…

 

Ensuite, l’ostéopathe va effectuer une série de tests et de mobilisations qui, chez les nourrissons, sont très douces (On ne fait pas "craquer" les bébés !).

 

L’objectif de la séance est de restaurer la mobilité des zones en restrictions perturbant l’adaptation de l’enfant à la vie extra utérine.

 

L’ostéopathe travaille avec les parents qui vont pouvoir rassurer ou distraire l’enfant si besoin (en le tenant par la main, en lui chantant une chanson ou en le faisant jouer par exemple). Si l’enfant bouge, l’ostéopathe saura s’adapter. 

 

 

Please reload

Articles récents
Please reload